Wat fir eng Konsequenzen hätt d'Auslännerwahlrecht fir eis Sprooch?

De Prof. Dr. Luc Heuschling seet dass, wann en Auslännerwahlrecht bis agefouert ass, dann kann den politeschen Debat hei am Land net méi just op lëtzebuergesch gefouert ginn.

 

An mir soen: dann kéint an der Chamber laangfristeg d’Lëtzebuergescht verschwannen.

an domat verléiert eis Sprooch seng institutionell Roll.

An wat ass dann déi Lëtzebuergesch Sprooch nach wäert, wou gëtt si dann nach geschwat?

An wann bis an der Chamber Députéiert sinn, déi keen lëtzebuergesch méi schwätzen, wéi kann een dat dann nach vun der fonction publique verlaangen? An an der Schoul?

D’Auslännerwahlrecht hätt also en groussen Afloss op eis Sprooch, zemools wann d’Konditiounen opgelockert ginn.

An mir soen dofir hei ganz däitlech: Duerch d’Auslännerwahlrecht verléiert eis Sprooch ëmmer méi un Bedeitung.

 

Dat seet den Prof. Dr. Luc Heuschling den 21.3.2015 an der Chamber:

"ce qui n'est pas pour l'instant clarifié dans le débat qui pourtant à mon avis est crucial, c'est la question du régime linguistique du Luxembourg (...) il me semble que si on accepte le concept de donner le droit de vote aux étrangers au Luxembourg et c'est une spécificité du Luxembourg (...) par la même nous devons accepter comme conséquence logique que le débat politique luxembourgeois ne peut plus exclusivement se faire en luxembourgeois, c'est une évidence, me semble-t-il et donc nous devrions réfléchir qu'est-ce que cela veut dire pour l'avenir. Il me semble que la solution n'est pas nécessairement qu'il faudrait du coup une autre solution monolingue qui serait le français puisque la plupart des étrangers ont plutôt une préférence comme langue commune le français il me semble qu'on peut imaginer toujours une solution multilingue qui est plus exigeante, il faudrait un système d'interprétation, de traduction et il me semble que du coup on devrait aussi dans le débat luxembourgeois sur notre propre identité du luxembourgeois du point de vue linguistique de sortir de cette idée de ce qui fait le propre du Luxembourgeois c'est qu'il parle luxembourgeois comme langue nationale et que quelque part l'allemand et le français c'est une langue étrangère."

http://chd.lu/wps/portal/public/ChamberTVArchives

Go back